Suréquipée - Grégoire Courtois

   
▫️Titre▫️ Suréquipée
▫️Auteur▫️ Grégoire Courtois
▫️Genre▫️ Science-fiction, psychologie
▫️Éditeur▫️ Gallimard, collection Folio SF, avril 2017
▫️Infos techniques▫️ Format poche (6,60€), 176 pages
 
▫️Synopsis▫️
Lorsque la BlackJag a été mise en vente, il était évident qu'elle allait révolutionner le marché de l'automobile. Constitué uniquement de matériaux organiques, qui en font pour ainsi dire une voiture vivante, ce nouveau modèle a tout pour plaire. Le prototype qui a servi aux séances de démonstration devant la presse est aujourd'hui revenu en atelier : son propriétaire a disparu ; peut-être la BlackJag a-t-elle gardé en mémoire des éléments qui permettront de le retrouver. Ecoutons-la nous raconter son histoire.
 
Avec Suréquipée, son premier roman de science-fiction, Grégoire Courtois, à la suite de J-G Ballard ou de Stephen King, s'empare avec brio du mythe moderne par excellence : la relation de l'homme à sa voiture.
 
▫️À propos de l'auteur▫️
Né le 20 janvier 1978, Grégoire Courtois vit en Bourgogne, à Auxerre, où il dirige la librairie indépendante Obliques. II est l'auteur de trois romans, tous publiés au Quartanier : Révolution (2011), Suréquipée (2015) et Les lois du ciel (2016). (Source Amazon)
 
▫️Verdict▫️
Surequipée est mon dernier coup de cœur. C'est vrai que ce roman est diffusé en poche depuis ce mois-ci dans la collection FolioSF (Gallimard),  que j'aime particulièrement, mais ici en plus d'être bien, le récit est véritablement addictif, intelligent et sans prise de tête.
 
L'histoire (dont vous pouvez lire le synopsis un peu plus haut dans l'article) nous parle du rapport de l'homme à la voiture dans un futur plausible. Tout est comme maintenant mais dans une société de consommation de plus en plus excessive jusqu'à la démesure, une société technologique qui en arrive aux automobiles qui se conduisent elles même, et dans laquelle un labo de pointe fait "naître" un véhicule vivant, conçu génétiquement.
 
Nous passons le récit du point de vue de la Blackjag, la voiture vivante au pelage doux et au ronronnement sensuel, une voiture n'étant pas sensée réfléchir mais seulement analyser et obéir aux commandes de ses propriétaires ainsi qu'à leur confort, mais voilà, cette automobile pense par elle même !
 
J'ai littéralement adoré ce livre de SF, attention, nous ne sommes pas dans un K2000 like mais vraiment dans une réflexion psychologique  et sur les limites de la génétique et de l'étique. Jusqu'où l'homme peut-il aller, où doit il s'abstenir de s'aventurer ?
 
▫️Ma note 9,5/10▫️
▫️Les +▫️
➡️ Captivant du début à la fin ⬅️
➡️ Fait réfléchir sur les limites de la génétique et le comportement humain ⬅️
➡️ Original ⬅️
▫️Les -▫️
➡️ Un récit assez court qui se lit d'une traite ⬅️
▫️Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement▫️
➡️ Crash ! de J.G. Ballard ⬅️
➡️ Christine de Stephen King⬅️
 
 

Commentaires

  1. Bien que le sujet d'éthique de la manipulation génétique, des machines qui pensent par elle-même, etc. m'intéresse énormément, je dois dire que la thématique "voiture" me rebute totalement... J'ai sans doute tort mais pour moi c'est clairement pas attrayant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peut comprendre ton rejet du contexte, perso j'aime les voitures donc je n'ai même pas pensé à cet aspect mais si on aime pas c'est logique et légitime comme réaction.

      Supprimer
  2. Belle chronique! pour moi aussi cela est un coup de coeur. Le rythme et l'ambiance qui s'en dégagent sont très réussi.

    @ Yuyine : Tout comme comme le coté anticipation, la voiture n'est que le point de départ, le contexte de ce roman psychologique. Tout l'intérêt est dans l'ambiguïté des rapports, donc pas besoin de s'intéresser au monde mécanique. A mon avis, cela ne devrait pas être un obstacle.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés ce mois-ci