Metro 2033 - Dmitry Glukhovsky


Titre ☐ Metro 2033
Auteur ☐ Dmitry Glukhovsky
Genre ☐ Science-fiction, fantastique, post-apocalyptique
Édition ☐ Le livre de poche imaginaire, Janvier 2017
Infos techniques ☐ Poche (9,90€), édition augmentée, 864 pages

Synopsis
2033. Une guerre a décimé la planète. La surface, inhabitable, est désormais livrée à des monstruosités mutantes. Moscou est une ville abandonnée. Les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain, où ils ont tant bien que mal organisé des microsociétés de la pénurie.
Dans ce monde réduit à des stations en déliquescence reliées par des tunnels où rôdent les dangers les plus insolites, le jeune Artyom entreprend une mission qui pourrait le conduire à sauver les
derniers hommes d'une menace obscure... mais aussi à se découvrir lui-même à travers des rencontres inattendues.
Un thriller fantastique inoubliable, traduit dans une vingtaine de langues, qui s'est vendu à 1,5 million d'exemplaires et a été adapté en jeux vidéo (Metro 2033 et Metro : Last Light).

À propos de l'auteur
Né en 1979 à Moscou, Dmitry Glukhovsky, après des études en relations internationales à Jérusalem, a travaillé pour les chaînes Russia Today, EuroNews et Deutsche Welle.
Amateur tant de littérature classique que populaire, il privilégie dans ses œuvres la contre-utopie, propre à interroger la société actuelle et ses limites, les sociétés futures et leurs dérives, dans la lignée de 1984 et du Meilleur des mondes.

Métro 2033 a d’abord paru sur Internet avant de devenir un best-seller. Ont suivi Métro 2034, puis Sumerki (prix Utopiales 2014) et FUTU.RE (prix Libr’àNous 2016).
(Source L'Atalante)

Verdict
Je savais à l'avance que j'aimerais (ayant fait les 2 jeux vidéo), mais je ne me doutais pas à quel point je serais absorbé par les pages.

J'ai entendu dire que c'était un peu long parfois, je ne l'ai pas ressenti comme ça, je trouve que cette lecture démarre doucement pour passer la vitesse supérieure à chaque chapitre, de plus comment développer un personnage aussi complet que Artyum sans descriptions, comment dépeindre l'ambiance des stations et la politique de chacune d'entre elles sans descriptions ? Impossible tout simplement à moins de survoler le tout et en faire un énième post-apo qui ressemblerait aux autres.

J'ai beaucoup aimé également les personnages que l'ont croise au long de cette aventure même si certains sont un peu caricaturaux, nous ressentons vraiment que c'est un livre écrit par un auteur russe, au moins ça me change un peu des américains que l'on connaît par cœur (sans vouloir faire de conflit, mes propos n'ont rien à voir avec la politique mondiale actuelle).

Pour les lieux, le métro, bon jusque là c'est assez classique, par contre chaque tunnel, chaque station, sont vraiment différentes et les tunnels sont limite flippants, je n'aimerai pas les empreinter en vrai.

Le bestiaire est génial et les passages en exterieur sont vraiment bien travaillés, de plus cette édition augmentée embarque un chapitre supplémentaire très intéressant sur le point de vue de Artyum sur l'aventure qu'il a vécu. Comme dans la version brochée on retrouve deux cartes du métro en 2ème et 3ème de couverture.

Bien sûr il y a quelques erreurs narratives comme le fait qu'il n'y ai quasiment pas de femmes mis à part les femmes de ménage et les prostituées...la c'est un peu la loose.

Pour conclure je vous dirai que c'est un gros coup de cœur (oui encore, mais j'y peux rien si je choisi mes livres en fonction de ce que je suis certain d'aimer). J'ai hâte au mois d'Avril pour la version poche de Metro 2034 et peut être sa suite 2035 en grand format qui sort en mars. Parallèlement il y a deux spin off écrits par un autre auteur dans le même univers (Vers la lumière et Vers les ténèbres), je les possède, cela me fera patienter jusque avril.

   ☐ Ma note 9,5/10




Les +
⇨ Ambiance
⇨ Le personnage d'Artyum
⇨ Les frissons dans les tunnels
⇨ Les scènes en extérieur
⇨ Le chapitre de la version augmentée

Les -
⇨ Pas de femmes parmis les personnages principaux
⇨ Attendre avril pour le 2034 alors que 2035 sort en mars
⇨ Que certains personnages nous quittent trop vite.

Si vous aimez ce livre, vous aimerez
⇨ Vers les ténèbres de Andreï Dyakov
⇨ Vers la lumière de Andreï Dyakov
⇨ Le passage de Justin Cronin

Commentaires

  1. Je le veux !!!;) Il va bien me plaire, au vu de ta chronique, (sauf pour les nanas:( ...) Wish +1.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une valeur sûre ! Bonne lecture si tu l'achète, j'ai hâte de connaître ton ressenti ;)

      Supprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL depuis un moment... faudrait que je le sorte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais oui, un post-apo incontournable ;)

      Supprimer
  3. Ce livre a l'air top et j'adore la littérature russe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peut te lancer sans soucis, une édition poche accessible et en plus elle est top (édition augmentée avec un chapitre en plus qui est juste génial et les cartes incluses).

      Supprimer
  4. J'ai FUTU.RE dans ma PAL et depuis Metro2033 l'a rejoint (à cause de toi cette fois, tu me l'as trop bien vendu sur insta). Même si le manque de femme et surtout la femme aussi peu valorisée va peut-être me hérisser les poils des bras, je sais que je vais roman, de ce que tu en dis, c'est tout ce que j'aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content de t'avoir donné envie de le lire !
      Sinon Futu.Re est juste mon roman préfèré !!!

      Supprimer
  5. Je voudrais bien le lire. Ta chronique est convaincante, sérieusement. Ce qui me fait peur ce sont les éventuelles longueurs, combinées au nombre de pages... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ba les quelques longueurs sont surtout au début, après il y a des phases d'action avec quelques temps morts pour casser le rythme exprès, et pour le nombre de pages, il suffit de se dire que c'est comme si tu lisais deux livres à la suite (en tous cas je fait comme cela et ça passe toujours), après chacun voit selon ses habitudes, il se peut que t'aime ou pas, à toi de voir.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés ce mois-ci