Waylander - David Gemmell





Titre : Waylander, Tome 1
Auteur : David Gemmell
Série : Le cycle de Drenaï, trilogie Waylander
Genre : Fantasy, dark fantasy
Édition : Milady, collection imaginaire, octobre 2008
Format : Poche, 441 pages

Description de l'éditeur :
Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d’ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en
territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ? Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.

À propos de l'auteur :
Depuis Légende, son premier roman (prix Tour Eiffel 2002), David Gemmell n’a publié que des best-sellers. Reconnu comme le maître de l'Heroic Fantasy en Grande-Bretagne, cet ancien journaliste, grand gaillard de deux mètres, avait été videur dans les bars de Soho à Londres avant de prendre la plume. Sa gouaille naturelle lui avait toujours permis d'éviter de se servir de ses 120 kilos. Cette gouaille se retrouve dans ses ouvrages dont le rythme soutenu entraîne le lecteur dans des aventures épiques et riches en couleurs, où Gemmell savait mettre tout son cœur. Ce même cœur qui l’a abandonné en juillet 2006, à l’âge de 57 ans.

Extrait 1 :
— Attendez ! appela le prêtre. Libérez-moi. S’il vous plaît !
L’homme se retourna.
— Pourquoi ?
Le ton de la question semblait tellement anodin que le prêtre se retrouva momentanément incapable d’y répondre.
— Je vais mourir si vous me laissez ici, finit-il par dire.
— Ce n’est pas une raison suffisante, rétorqua l’homme en haussant les épaules.

Extrait 2 :
Il se frotta les yeux, conscient qu’il avait besoin de dormir, mais préférant ne pas céder au sommeil. Le Sommeil est l’ami de la Mort, disait la chanson.

Verdict :
Un bon roman de Fantasy, tendant vers la Dark Fantasy, on ne s'ennuie pas une minute tant le rythme est soutenu, et les personnages sont bien développés, autant les principaux que les secondaire, tous sont des personnages assez sombres, torturés, mais aussi qui on du cœur, chacun se bat en lui même contre ses démons en plus de se battre sur le terrain.

Waylander, un anti héros que l'on se surprend à bien aimer autant qu'à détester tant sont caractère est ambiguë, il oscille entre la mégalomanie et la tristesse.
L'arme de prédilection de Waylander est l'arbalète, j'ai trouvé cela assez classe et original, mais du coup avec cette arme hyper puissante l'auteur se facilite la tâche en lui donnant un avantage certain à chaque combat, ce qui donne une impression de connaître l'issue de chaque rixe à l'avance, j'ai trouvé cela un petit peu dommage.

Le scénario lui, même en restant simple et classique, voir très classique, a le mérite d'être du coup maîtrisé et donc très efficace.
Plus l'histoire avance et plus le genre fantastique apparaît (sans overdose rassurer vous, on est pas non plus dans l'absurde, juste quelques créatures et des voyages hors du corps, un peu comme dans Druides de Oliver Peru).

Cela fait longtemps que la série du cycle de Drenaï me fait envie mais au vu du nombre de livres, je n'avais jamais osé commencer, ici le livre était en cadeau pour deux autres poche acheté et donc j'en ai profité pour m'y mettre, et bien je ne suis pas déçu, j'ai apprécié cette lecture et même si comme dit plus haut, ce roman reste très classique dans son genre, sans finesse (ne vous attendez pas à de la subtilité), il n'en était pas moins agréable.

Ah oui j'oubliais, Si vous souhaitez lire le cycle de Drenaï dans le bon ordre, il faut commencer par Waylander (qui pourtant n'est pas le premier en date à être sorti).

 Ma note 7/10
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐◽️◽️◽️

Commentaires

  1. Mon 1er Gemmell (sur 2 ^^) et même si c'était sympathique, j'ai été plutot déçue avec tout ce que j'avais entendu sur cet auteur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta déception ne m'étonne pas du tout, comme je l'ai marqué dans le billet le livre reste très classique et ça peut décevoir c'est vrai :s

      J'ai lu un seul autre Gemmell pour le moment c'est Jon Shannow, tome 1 : Le loup dans l'ombre, celui ci est plus original car c'est un récit de fantasy apocalyptique à la limite du western.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés ce mois-ci